Connexion



L'AUBERGE DE L'ECU


Dans notre ville est venu (bis)
Un fameux joueur de luth (bis)
Pour attirer la pratique,
Il a mis sur sa boutique:
"A l'auberge de l'écu,
On apprend à jouer de l'épinette
C'est ici qu'pour un écu,
On apprend à jouer du…"

Refrain:
Trou la la, trou la la,
Trou la, trou la trou lalaire,
Trou la la, trou la la,
Trou la, trou la, trou la la.

Toutes les filles de Paris, (bis)
De Versailles, de Saint-Denis (bis)
Ont vendu leurs chemisettes,
Leurs jarretières et leurs chaussettes
Pour avoir un p'tit écu
Pour apprendre à jouer de l'épinette,
Pour avoir un p'tit écu,
Pour apprendre à jouer du…

Une vieille à cheveux gris (bis)
Voulut en tâter aussi. (bis)
"Par la porte de derrière,
Faites moi passer la première.
T'nez, voilà mon vieil écu
Pour apprendre à jouer de l'épinette
T'nez, voilà mon vieil écu
Pour apprendre à jouer du…"

"Vieille, retournez-vous en, (bis)
Et remportez votre argent (bis)
Car ce n'est pas de votre âge
Qu'on entre en apprentissage.
Vous avez trop attendu
Pour apprendre à jouer de l'épinette,
Vous avez trop attendu
Pour attendre à jouer du…"

La vieille en se retournant (bis)
Marmonnait entre ses dents: (bis)
"Ah! Vous me la baillez belle
De me croire encore pucelle.
Voilà cinquante et plus
Que je sais jouer de l'épinette.
Voilà cinquante et plus
Que je sais jouer du…"

La morale de ceci, (bis)
Je vais vous la dire ici: (bis)
C'est quand on est jeune et belle
Il ne faut pas rester pucelle,
Faut donner son p'tit écu
Pour apprendre à jouer de l'épinette
Faut donner son p'tit écu
Pour apprendre à jouer du…

 
RocketTheme Joomla Templates